5.000 profils non américains aux mains des pirates de Monster

24/08/07 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Un piratage 'Monster': le jeu de mots est facile, mais en dit long. L'enquête menée par l'entreprise révèle qu'1,3 million de profils Monster.com sont tombés aux mains des pirates, dont un peu moins de 5.000 seraient des profils non américains.

Un piratage 'Monster': le jeu de mots est facile, mais en dit long. L'enquête menée par l'entreprise révèle qu'1,3 million de profils Monster.com sont tombés aux mains des pirates, dont un peu moins de 5.000 seraient des profils non américains.

Hier encore, la question était de savoir de combien de données européennes les pirates avaient réussi à s'emparer. Monster.com communique aujourd'hui des informations sur le déroulement de son enquête. 1,3 million de profils Monster.com semblent être concernés par cet acte de piratage, dont "moins de 5.000" proviendraient d'en dehors des Etats-Unis.

Monster.com souligne le fait que les données volées ne contiennent que des noms, adresses, numéros de téléphone et adresses e-mail: "Au terme d'une enquête approfondie, nous pouvons confirmer qu'aucun autre type de donnée - en particulier des données bancaires des clients - n'a été interceptée."

Nos partenaires