28 pour cent des personnes peu qualifiées n'ont encore jamais utilisé Internet

17/07/15 à 14:05 - Mise à jour à 14:04

Le nombre de ménages belges disposant d'une connexion à Internet a augmenté de 83 pour cent l'an dernier. C'est ce qu'il ressort du baromètre annuel du SPF Économie. La Belgique s'en sort bien par rapport à d'autres pays européens, même s'il reste quelques points d'attention. Ainsi, 28 pour cent des personnes peu qualifiées n'ont encore jamais utilisé Internet.

28 pour cent des personnes peu qualifiées n'ont encore jamais utilisé Internet

© AG

Plus la famille est jeune, plus il y a de probabilités qu'elle possède une connexion Internet. Mais les chiffres diffèrent aussi fortement selon qu'il y ait ou non des enfants. Ainsi, 22 pour cent des ménages sans enfants n'ont pas de connexion.

Notre pays obtient de bons résultats en matière de taux de pénétration des connexions au réseau fixe, mais c'est une autre histoire pour ce qui est de l'Internet mobile : seulement 57,5 pour cent des Belges utilisent Internet sur un smartphone ou une tablette, ce qui est loin de la moyenne européenne de 71,6 pour cent.

Par contre, le nombre de Belges effectuant des achats sur Internet est en pleine croissance. On constate ainsi qu'ils sont 54 pour cent à avoir passé une commande en ligne au cours de l'année écoulée. Une nouvelle tendance dont profitent les chaînes internationales, mais aussi de plus en plus d'entreprises belges. La part de leur chiffre d'affaires qui provient de l'e-commerce est passée de 13,5 à 21,8 pour cent l'an dernier, soit un résultat supérieur à la moyenne européenne. Les petites entreprises restent toutefois à la traîne. Ainsi, seulement 2,4 pour cent des entreprises de moins de cinquante travailleurs réalisent leurs achats via Internet.

"Les PME belges ne sautent pas assez le pas vers Internet", estime le ministre compétent, Alexander De Croo. En automne, celui-ci a entamé une "tournée" auprès des entreprises afin de leur montrer les avantages de l'e-commerce. "D'après les prévisions, au cours des prochaines années, plus de 3 millions d'emplois seront créés en Europe dans le secteur numérique", déclare le Ministre. "Nous devons faire en sorte que la Belgique obtienne la plus grosse part possible de ce gâteau."

Alexander De Croo espère notamment qu'un accord surviendra rapidement concernant le travail de nuit dans le secteur. L'interdiction actuelle entraîne en effet une fuite de capitaux vers l'étranger, où les centres de distribution peuvent tourner la nuit.

(Belga)

Nos partenaires