200 millions d'utilisateurs WhatsApp potentiellement touchés par une faille

10/09/15 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Jusqu'à 200 millions d'utilisateurs du service de messagerie bien connu WhatsApp pourraient avoir été victimes d'une vaste faille.

200 millions d'utilisateurs WhatsApp potentiellement touchés par une faille

© Wired

Par souci de clarté, il convient de signaler que la faille ne concernait que la version web de WhatsApp et permettait à des pirates d'installer un maliciel (malware) sous la forme d'un vCard (numéros de téléphone, adresses e-mail et autres données de contact) sur l'ordinateur d'un utilisateur. Au niveau mondial, quelque 200 millions de personnes utilisent l'appli web et 900 millions la version mobile.

La version web de WhatsApp permet aux utilisateurs de chatter via un navigateur en combinant l'appli à ce dernier.

La BBC annonce que le bug a été découvert fin août par la firme de sécurité Check Point qui en a informé WhatsApp, laquelle a entre-temps corrigé le problème. Check Point conseille donc aussi aux utilisateurs du service de messagerie d'actualiser le logiciel.

WhatsApp a été rachetée en février 2014 par Facebook. (KVDA)

En savoir plus sur:

Nos partenaires