2,2 millions d'euros pour un starter 'fintech' belge

06/12/16 à 13:48 - Mise à jour à 13:56

Source: Datanews

L'entreprise belge Virteo recueille 2,2 millions d'euros pour lui permettre de s'étendre tant en Belgique qu'en dehors. L'argent provient de trois fonds d'investissement belges.

2,2 millions d'euros pour un starter 'fintech' belge

. © iStock

PMV fournit le moitié du capital, alors que Sherpa Invest et Ark Angels Activator Fund prennent chacun un quart du montant à leur charge.

Avec cet investissement, Virteo souhaite accélérer la commercialisation de son produit en Belgique, mais aussi s'étendre à l'étranger. L'entreprise va également engager directement quatre nouveaux collaborateurs, ce qui en portera le nombre total à 17. Le starter fintech envisage du reste d'autres recrutements encore en 2017.

Virteo fournit une application en ligne de recouvrement de factures impayées. "En Belgique, la moitié des factures est payée en retard, et jusqu'à trois pour cent demeurent impayées. Pour les entreprises envoyant des milliers de factures, le suivi et le recouvrement représentent souvent un important travail et le recours à plusieurs intermédiaires. Virteo simplifie la procédure et la rend plus transparente. 'Nous automatisations le recours à des avocats et à des huissiers et centralisons toute la communication", déclare le CEO Karel Vanderheyden dans un communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires