2,1 millions d'euros d'argent frais pour Soulco

28/12/10 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Le distributeur et intégrateur IT Soulco veut s'étendre davantage au Moyen-Orient et en Afrique.

2,1 millions d'euros d'argent frais pour Soulco

Le distributeur et intégrateur IT Soulco veut s'étendre davantage au Moyen-Orient et en Afrique.

Soulco va recueillir dans ce but 2,125 millions d'euros. La société limbourgeoise d'investissements LRM y injectera 1,417 million d'euros, et le groupe télécom TelelinQ 708.000 euros. Les propriétaires de Soulco, Tony Verbeke et Nico Cras, y conserveront la majorité. La décision de LRM d'investir dans l'entreprise Soulco est due au fait que cette dernière, établie à Olen, envisage de déménager à Tessenderlo, ce qui, pour LRM, constituera le lien obligé avec le Limbourg.

Soulco, créée en 2008, distribue des produits ICT dans des pays situés au Moyen-Orient et en Afrique. En peu de temps, l'entreprise a réussi à fortement progresser. Durant l'exercice écoulé, son chiffre d'affaires consolidé a crû de 50 pour cent pour dépasser le cap des 10 millions d'euros. Aujourd'hui, le groupe Soulco occupe déjà plus de 50 collaborateurs.

Cet argent supplémentaire que Soulco va à présent récolter, l'entreprise va l'utiliser pour s'étendre encore. Dans son activité de distribution, elle va investir dans un système logistique plus efficient et dans l'expansion de sa zone d'opération géographique et de son réseau de concessionnaires. De plus, elle prépare une extension de sa gamme de produits. C'est là que TelelinQ devrait l'aider avec son expertise.

La branche projets de Soulco sera également étendue. Ce département cible surtout les vastes projets d'infrastructure ICT sur commande de grandes sociétés ou de pouvoirs publics. Elle envisage aussi la création de nouvelles filiales locales. C'est ainsi qu'en plus des filiales existantes en Algérie et au Kenya, elle va mettre en oeuvre une filiale au Maroc. La création d'entités locales aux Emirats et en Afrique du Sud est également examinée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires