10 sérieux problèmes ICT en 2011

29/12/11 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Datanews

En 2011, Data News a également dû consacrer à plusieurs reprises des articles à de graves pannes et problèmes ICT. Sans vouloir nous appesantir exagérément sur le sujet - cela peut arriver à tout un chacun de connaître des difficultés! - nous avons quand même dressé pour vous une liste de quelques (assez) sérieux problèmes qui se sont manifestés. 2011 entrera dans les annales comme l'une des années les plus noires de l'histoire du BlackBerry, qui a vu son réseau être solidement dérangé pendant plusieurs jours. Qu'il s'agisse d'un commutateur qui a fait des siennes ou non, toujours est-il que les clients de Research in Motion n'ont pas apprécié du tout. Et les applis gratuites proposées aux utilisateurs grugés n'ont apporté qu'une bien maigre compensation. Mobistar a aussi éprouvé des difficultés en 2011. C'est ainsi que des clients dans tout le pays ont eu maille à partir avec de sérieux problèmes au niveau des connexions voix et données mobiles. La raison? Apparemment un câble à fibre optique de Syntigo coupé 'par mégarde'.

10 sérieux problèmes ICT en 2011

En 2011, Data News a également dû consacrer à plusieurs reprises des articles à de graves pannes et problèmes ICT. Sans vouloir nous appesantir exagérément sur le sujet - cela peut arriver à tout un chacun de connaître des difficultés! - nous avons quand même dressé pour vous une liste de quelques (assez) sérieux problèmes qui se sont manifestés en 2011. 2011 entrera dans les annales comme l'une des années les plus noires de l'histoire du BlackBerry, qui a vu son réseau être solidement dérangé pendant plusieurs jours. Qu'il s'agisse d'un commutateur qui a fait des siennes ou non, toujours est-il que les clients de Research in Motion n'ont pas apprécié du tout. Et les applis gratuites proposées aux utilisateurs grugés n'ont apporté qu'une bien maigre compensation.

Mobistar a aussi éprouvé des difficultés en 2011. C'est ainsi que des clients dans tout le pays ont eu maille à partir avec de sérieux problèmes au niveau des connexions voix et données mobiles. La raison? Apparemment un câble à fibre optique de Syntigo coupé 'par mégarde'. Syntigo est une filiale ICT de la SNCB. Quelques mois auparavant, l'on avait recensé une autre panne chez Mobistar Enterprise Services, l'ex-Versatel. Une partie des clients professionnels n'avait temporairement plus eu accès à ses mails.

Et tant qu'à évoquer les opérateurs télécoms, Telenet et Belgacom ne pouvaient manquer dans cette rubrique. En octobre, tous les clients de Telenet se sont retrouvés sans internet à cause d'une passerelle défectueuse. Le problème matériel fut probablement causé par la foudre tombée à Hoboken.

Un backbone (réseau dorsal) de Belgacom aurait paralysé aussi 5 pour cent des clients de Datahouse. Belgacom n'était pas vraiment heureux de ces accusations et a déclaré que Datahouse elle-même avait fait preuve de négligence en ne prenant pas suffisamment de mesures pour faire migrer ses clients vers un nouveau réseau.

Une panne étonnante s'est manifestée dans la cité d'Artevelde, où le département ICT de la Hogeschool Gent a dû restaurer 25.000 boîtes à courrier suite à un sérieux plantage d'un serveur mail. Cette école supérieure ne devrait-elle pas envisager un réseau redondant pour 2012?

Ce n'est pas que cela arrive souvent, mais Gmail s'est planté lui aussi en 2011. Des dizaines de milliers d'utilisateurs semblèrent d'abord avoir perdu leur compte, puis leur archive mail. Une 'mise à jour du logiciel de stockage' aurait été à la base des problèmes.

Microsoft nous a fourni la preuve que le nuage n'est pas toujours aussi sûr qu'on veut bien nous le faire croire. Des services comme Hotmail, SkyDrive, Live.com et Office 365 furent inaccessibles pendant un certain temps, en raison d'une importante panne de courant à San Diego, d'après les rumeurs. Quelques semaines auparavant, les services 'cloud' d'Amazon et de Microsoft avaient aussi connu de graves problèmes après que la foudre soit tombée sur un transformateur proche d'un centre de données à Dublin.

Une annonce plus amusante pour terminer: le nombre record d'heures de soleil qu'a connues cette année, a provoqué des problèmes chez le Vlaamse Regulator van de Elektriciteits- en Gasmarkt (VREG) (régulateur flamand des marchés de l'électricité et du gaz), qui distribue des certificats de courant vert aux propriétaires de panneaux solaires. Le programme informatique qui contrôle la fiabilité des demandes, refusa tout service en raison des nombreuses heures d'ensoleillement...

Ce ne sont là que quelques incidents qui ont défrayé la chronique, mais la liste aurait pu être complétée par toute une série d'autres pépins. Comme les problèmes qu'a connus le vente de tickets pour les Jeux Olympiques par exemple, pour ne citer que ce cas. Bref: cela arrive dans les meilleures familles. Tirons-en les leçons...

En savoir plus sur:

Nos partenaires