1 personne sur 2 utilise du software illégal

15/05/12 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

53 pour cent des utilisateurs d'un ordinateur en Belgique ...

1 personne sur 2 utilise du software illégal

53 pour cent des utilisateurs d'un ordinateur en Belgique admettent recourir à des logiciels illégaux. Voilà ce que déclare l'association des fournisseurs de logiciels commerciaux, la BSA, sur base d'un sondage qu'elle a elle-même effectué.

La BSA, à l'aide d'IDC et d'Ipsos Public Affairs, a interrogé, à l'entendre, 15.000 utilisateurs ICT dans 33 pays, dont la Belgique. Il en ressort que le pourcentage de logiciels illégaux utilisés en 2011 dans notre pays a atteint 24 pour cent. La moyenne européenne est de 33 pour cent. "Cela signifie que les utilisateurs ont installé quasiment 1 programme sur 4 sur leur PC sans licence. La valeur commerciale de ces logiciels pirates atteint 181 millions d'euros, un fameux manque à gagner pour les éditeurs de software au niveau mondial, mais aussi pour les partenaires et fournisseurs locaux, qui créent de l'emploi en Belgique et fournissent une contribution à l'économie locale", tel est le contenu dépité d'un communiqué de presse. "Le gouvernement doit prendre des mesures pour moderniser les lois en matière de propriété intellectuelle et pour intensifier encore les efforts en vue de sanctionner les utilisateurs de logiciels illégaux."

Plus de la moitié des utilisateurs ICT en Belgique recourt à du software illégal. Vingt pour cent des utilisateurs belges de logiciels illicites déclarent qu'ils achètent 'toujours', 'généralement' ou 'occasionnellement' du logiciel illégal. 32 pour cent le font 'rarement'. De l'étude, il apparaît aussi que trois fois plus d'hommes que de femmes se rendent coupables de ce genre d'acquisitions illégales. Aucune catégorie d'âge ne se distingue vraiment, mais globalement, ce sont les utilisateurs de moins de 34 ans (39 pour cent) qui utilisent le plus souvent des logiciels illégaux.

Au niveau mondial, la part du piratage dans les pays en croissance est encore nettement supérieure à celle sur les marchés développés avec en moyenne 68 pour cent. Ces pays prennent aussi à leur compte la croissance de l'utilisation de logiciels illicites. Il en résulte que la valeur commerciale que représente le software illégal dans le monde, atteint 63,4 milliards de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires