1 million d'euros de plus pour le patron de Belgacom, Didier Bellens

17/03/08 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

En 2007, Didier Bellens, CEO de Belgacom, a reçu 3,57 millions d'euros en salaire et autres avantages liés à l'exercice de sa fonction. Voilà ce qu'on peut lire dans les annexes de la convocation de l'assemblée générale de l'entreprise téléphonique, selon le journal De Tijd. En 2006, Bellens avait reçu 2,6 millions d'euros.

En 2007, Didier Bellens, CEO de Belgacom, a reçu 3,57 millions d'euros en salaire et autres avantages liés à l'exercice de sa fonction. Voilà ce qu'on peut lire dans les annexes de la convocation de l'assemblée générale de l'entreprise téléphonique, selon le journal De Tijd. En 2006, Bellens avait reçu 2,6 millions d'euros.

Contrairement à 2006, Bellens a pu en 2007 toucher ses options d'action, soit 250.000 euros. Avec 2,42 millions d'euros, son salaire a également été supérieur aux 2,15 millions d'euros de 2006. Il ne s'agit pas là de montants nets. En outre, Bellens a obtenu plus de 900.000 euros (deux fois qu'en 2006) d''indemnités liées à sa fonction'.

Dans le passé, l'on a déjà régulièrement abordé les gratifications de Bellens. Il y a deux ans, il était le manager le mieux rétribué parmi les entreprises contrôlées par l'Etat belge. Ce dernier détient 53,5 pour cent de Belgacom. Bellens est probablement aussi l'un des directeurs les mieux pays du pays. Son mandat se termine dans un peu moins d'un an.

En 2007, Belgacom a versé en tout 12,2 millions d'euros aux huit membres de son comité de direction. C'est nettement plus que les 8,3 millions de 2006. La principale explication de cette différence réside dans les 3,3 millions que Belgacom a dû déduire en "indemnités de départ". Cela concerne notamment le départ forcé de Bridget Cosgrave et éventuellement aussi celui du patron de Telindus, Ronald Everaert.

Source: Belga

Nos partenaires