Acer prépare une offensive Chromebook en Belgique

03/06/15 à 10:34 - Mise à jour à 10:33

Source: Datanews

Même si cela ne bouge guère dans notre pays, le fabricant taïwanais de PC Acer prépare une offensive Chromebook en Belgique. "Le consommateur belge doit encore apprendre à connaître les avantages du Chromebook", y déclare-t-on.

Acer prépare une offensive Chromebook en Belgique

© Acer Chromebook

Ce mardi, Acer a présenté sa nouvelle gamme de produits 2015 à Bruxelles. Au niveau de la division PC, l'entreprise taïwanaise (qui est du reste le numéro un du marché au Benelux) entend se concentrer sur 3 niches: les ordinateurs 2-en-1 (des tablettes qui peuvent être également utilisées comme des ordinateurs portables, à l'instar par exemple de la Surface de Microsoft), les appareils ciblant les joueurs (la nouvelle gamme de produits 'Predator' sortira en Belgique au quatrième trimestre) et les Chromebooks (des ordinateurs portables tournant sur le poids plume Chrome OS de Google, et quasiment exclusivement utilisable, lorsque l'utilisateur est en ligne).

Avec une part de marché d'1 pour cent maximum, les Chromebooks se font encore à tout le moins rares sur le marché belge. "Les débuts n'ont pas été fracassants", reconnaît Bart Janssen, product business unit head chez Acer. "Mais aujourd'hui, Google est en train de déployer diverses activités en Belgique, et l'entreprise veut changer son fusil d'épaule."

Les Chromebooks existent depuis 2011 déjà, mais ne sont vendus dans notre pays que depuis un petit temps seulement. "Le problème numéro un, c'est que le Belge ne connaît pas encore les avantages du Chromebook. Il en va tout autrement aux Etats-Unis, où les Chromebooks rencontrent un grand succès. Si grand même que Microsoft s'est vue contrainte de lancer une contre-attaque. Les prix des notebooks tournant sur Windows ont fortement reculé ces dernières années, ici également, où il n'y avait pas la concurrence de Chrome."

Quels sont donc les atouts du Chromebook par rapport à un PC Windows? Le démarrage est par exemple nettement plus rapide, parce qu'il est ici à peine question d'un système d'exploitation et de logiciels qui doivent être démarrés. En outre, le Chromebook est plus sûr (l'attention des pirates doit encore être éveillée) et plus économique: pour 200 à 300 euros, il est déjà possible d'en acquérir un exemplaire.

Le principal inconvénient, c'est qu'il faut une bonne connexion internet pour pouvoir travailler avec ce genre d'ordinateur portable. "Mais l'on y travaille", insiste Janssen. "Il y aura de plus en plus d'applis Chrome disponibles pour permettre à l'utilisateur de travailler également hors ligne. Dans ce sens, Chrome et Android vont évoluer l'un vers l'autre. Une tablette Android et un ordinateur portable tournant sur Chrome deviendront complémentaires."

Enseignement

Acer propose aujourd'hui six séries Chromebook différentes, ce qui est unique. Des modèles de 11, 13 et 15 pouces sont disponibles tant pour les consommateurs que pour les étudiants, et parmi eux, il y a encore des configurations individuelles possibles (HD ou pas, 2 ou 4 gigas de mémoire de travail).

"L'année dernière, Acer était le leader du marché mondial des Chromebooks", ajoute encore Janssen. "Et au Benelux, nous disposons actuellement d'une part de 80 pour cent. Il s'agit maintenant d'attirer vraiment le consommateur belge vers le produit. Nous nous tournons évidemment vers le secteur de l'enseignement. Nous avons de toute façon la gamme la plus intéressante pour ce marché."

En savoir plus sur:

Nos partenaires