850.000 euros pour le logiciel de gestion du talent d'Intuo

18/05/16 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Datanews

La jeune entreprise gantoise Intuo recueille 850.000 euros auprès de quelques business angels et de PMV. Intuo a développé une plate-forme permettant aux organisations de gérer leur capital humain.

850.000 euros pour le logiciel de gestion du talent d'Intuo

© web

Tim Clauwaert, le fondateur d'Intuo, se réfère volontiers à l'appli Nike+ pour expliquer ce que fait exactement sa petite entreprise: "Cette appli doit être considérée comme un coach numérique qui tient à jour les performances des joggers et aide à les améliorer en les motivant et en leur présentant des schémas d'entraînement."

Intuo réalise quelque chose de similaire en environnement professionnel. Avec le tableau de bord central de l'application, les entreprises peuvent en effet cartographier les compétences de leurs employés et les évaluer.

Ensuite, des trajets de recyclage sont proposés, afin d'améliorer encore le talent des employés. L'on crée ainsi une situation 'win/win' (gagnant/gagnant) pour l'entreprise et l'employé, lequel peut continuer d'évoluer pour sa plus grande satisfaction et celle de son entreprise. Ce dernier point est essentiel surtout pour les 'millennials' qui changent en moyenne d'emploi tous les 2 ans.

La petite entreprise gantoise, qui a l'année dernière encore atteint la deuxième phase du programme d'accélération anversois Telenet Idealabs (et a ainsi fait l'objet d'une injection financière de 25.000 euros et d'un prêt convertible de 50.000 euros), récolte à présent 850.000 euros auprès des business angels Marc Boone, Alex Segers et Anthony Brenninkmeijer et auprès de la Participatie Maatschappij Vlaanderen (PMV).

La phase de capitalisation doit servir à commercialiser plus amplement le logiciel SaaS et pour étendre encore la plate-forme en une suite intégrée de gestion du talent. La nouvelle version d'Intuo se focalise sur trois dimensions, à savoir l'implication, les prestations et le renouvellement des connaissances.

"Au lieu de travailler pour l'argent, les employés doivent pouvoir évoluer en effectuant leurs tâches", affirme Clauwaert. "Les entreprises capables de combiner ces besoins à leurs besoins professionnels, ont de toute façon une longueur d'avance."

Intuo a été fondée en 2013 par Tim Clauwaert, Gilles Mattelin et Philip De

Smet. Initialement, la start-up ciblait une plate-forme d'apprentissage en ligne, mais le logiciel évolua très vite vers une suite de gestion du talent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires